Mauvais démarrage, besoin d'aide

Reconnaitre, soigner
Répondre
lolo59310
Messages : 163
Enregistré le : 03 janv. 2019, 17:38
Localisation : 59

Re: Mauvais démarrage, besoin d'aide

Message par lolo59310 » 10 nov. 2019, 21:03

Avec les températures très basses qui s'annoncent, cela est t'il problématique avec le permanganate ?

Je sens les poissons stressés.
L'eau est très clair, pas de cachettes, faut que je réfléchisse à leur proposer quelque chose pour qu'ils puissent s'abriter et se calmer.

Kris33
Messages : 134
Enregistré le : 14 juin 2019, 01:05
Localisation : Gironde près de l'ocean

Re: Mauvais démarrage, besoin d'aide

Message par Kris33 » 11 nov. 2019, 00:50

Slt.
A quelle température est l'eau de ton bassin ?
Quelques infos ici.
https://www.google.com/url?sa=t&source= ... uVZSJYYoIf

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Screenshot_20191111-004808.jpg
. NOTE TECHNIQUE N° 13
. LE PERMANGANATE DE POTASSIUM EN THÉRAPEUTIQUE PISCICOLE
J.P. GERARD Institut National de la Recherche Agronomique — Laboratoire d'Ichtyopathologie - 78850 THIVERVAL-GRIGNON.

1. PRESENTATION
Le permanganate de potassium se présente sous la forme de paillettes rouge sombre. Il n'est pas corrosif, ne produit aucune vapeur toxique et se conserve indéfiniment à l'abri de l'humidité.
Dissous dans l'eau même à de très faibles concentrations (inférieures à 0,5 mg/l) il la colore en rouge. Lorsque le permanganate est réduit sa couleur change et l'eau prend alors une coloration sombre, couleur donnée par le bioxyde de manganèse.

2. INDICATIONS
Le permanganate est actif contre les ectoparasites (Argulus, Trichodina, Chifodonella, Costia), les champignons (Saprolegnia, Achlya), les bactéries (Myxobactéries) et les algues. C'est le traitement à effectuer lorsque les poissons présentent les symptômes
habituellement observés lors d'une ectoparasitose massive (hypersécrétion de mucus) ou d'une atteinte bactérienne de la peau (nécrose du pédoncule caudal). Son activité bactéricide et algicide détermine une modification de la flore microbienne dans le bassin d'élevage. Cette modification du milieu est bénéfique pour les poissons.

3. TOXICITE
Aux posologies indiquées le permanganate n'est pas toxique pour les poissons.
Il faut toutefois savoir qu'il est plus toxique dans l'eau à 6 ou 7 °C que dans l'eau dont la température est de 12 ° C. C'est pourquoi une plus grande surveillance est nécessaire si les traitements sont effectués à des températures d'eau voisines de 6 ou 7 °C.

4. POSOLOGIE
Les doses à utiliser à des températures comprises entre 10 °C et 16 °C sont les suivantes :
— 10 g/m3 en bain de 30 minutes ;
— 100 g/m3 en bain de 5 à 10 minutes ;
— 1000 g/m3 en bain éclair de 25 à 30 secondes
Le pH et la dureté de l'eau modifient peu la toxicité du permanganate. Toutefois pour des eaux dont le pH est supérieur à 8,1 ou inférieur à 6,8, ou d'une très grande dureté (plus de 200 mg/l de carbonate de calcium) il est préférable de diminuer de 10% les posologies indiquées et de surveiller les poissons pendant le traitement. Il est du reste toujours indiqué d'effectuer un essai préalable sur un petit nombre de poissons avant de traiter l'ensemble du cheptel.
-----------------------
* institut National de la Recherche Agronomique — Laboratoire d'Ichtyopathologie — 78850 THIVERVAL-GRIGNON.
Article available at http://www.kmae-journal.org or http://dx.doi.org/10.1051/kmae:1981031

5. MODE D'EMPLOI
Pour traiter avec efficacité et éviter tous accidents il faut respecter les prescriptions suivantes :
— Ne traiter que les poissons ayant jeûné au moins pendant 12 heures.
— Evaluer le volume d'eau à traiter et calculer la quantité de permanganate nécessaire au traitement.
— Prédiluer la quantité de produit nécessaire dans un récipient (bidon ou arrosoir) pour réaliser une solution mère, et la distribuer à l'entrée du bassin, la circulation de l'eau étant maintenue.
— Effectuer un brassage à laide d'un balai pour bien mélanger la solution mère à l'eau du bassin.
—' Couper l'arrivée d'eau lorsque l'eau du bassin a pris une couleur uniforme rouge sombre et surveiller les poissons.
— Après le temps nécessaire, dépendant de la posologie choisie, vider les 2/3 de l'eau du bassin et rétablir l'eau simultanément.

6. PERIODICITE DES TRAITEMENTS

6.1. Préventivement
Un traitement peut être effectué tous les 10 jours surtout dans les exploitations où les ectoparasitoses sont fréquentes.
6.2. Curativement
Si aucun traitement préventif n'a été effectué et qu'une mortalité importante survient, deux traitements à 24 heures d'intervalle peuvent être effectués, puis un autre 48 heures après.
6.3. Traitement dans les bassins en série
Après le traitement du premier bassin, les bassins situés en aval sont traités par l'effluent. Si l'efficacité thérapeutique n'y est pas satisfaisante on doit les traiter, 48 heures après, à la posologie normale.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Bassin exotique polyester 8 m³
Fag SuperSieve, bidon 100 L de brosses, filtre Edouna 6 ch, UVC 40 W, pompe à air Hailea V60.
Faune: 6 kois, 2 Shubunkins, 6 Notropis Chrosumus.

Répondre

Retourner vers « Maladies »