Histoire d'une flaque

Répondre
Steph62
Messages : 81
Enregistré le : 07 sept. 2018, 09:01
Localisation : 62

Histoire d'une flaque

Message par Steph62 » 12 oct. 2018, 11:54

Il était une fois il y a bien longtemps un gosse qui faisait des bassins avec des feuilles plastiques transparente et qui arrivé à l'âge adulte alors que les travaux de la maison étaient au point mort faute de matériel, décida de refaire une flaque dans la pelouse pour y mettre les poissons rouges stockés dans l'aquarium au vert ...

(poissons rouges gagnés à la foire à l'ail par les gosses ayant remplacés les exotiques disparus depuis deux ans suite à une épidémie de points blanc puis de vieillesse pour les survivants. De toute façon, il fallait vider le bac pour enfin peindre la pièce.)

C'est mon anniversaire qui a contribué à l'achat de la pompe et de la bâche et donc au premier coup de bêche dans la pelouse.
Ce qui a donné ça :

Image

comme vous pouvez voir, l'eau est très vite devenue verte, (2 semaines), mais ça ne gênait que nous et encore. (trop d'exposition au soleil, un comble pour la région!) Pour moi, c'était une étape nécessaire et inévitable de la mise en route ...

il y avait dedans 3 koïs très petits (6-7 cm), 4 ides dorés (même taille) et quelques poissons rouges.

Image

Vous me direz que c'est trop pour une si petite pièce d'eau, mais je n'avais pas encore de filtration et c'était une sorte d'avant garde, j'avais le projet secret de faire bien plus grand ... (vous connaissez le système de la grenouille dans une casserole ?)

Mais cette forme rectangulaire de 40 à 50 cm de profondeur et fleurie tout autour fut qualifiée de "tombe" par ma moitié, ce qui motiva la première modification, le rajout qui plongeait à 70 cm à l'époque avec cette passe de 10 cm entre les deux.

Image

L'ajout de moules d'eau et de deux carpes Amour (toujours même taille) a été tenté pour limiter le verdissement

Effet sur les algues, heu ... bof. Par contre l'année suivante dès le retour du beau temps, nouvelle crise de l'eau verte qui passe en soupe et mort prématurée de 2 de mes koïs.

L'adjonction d'une filtration et d'un UV devenait impérative et ne fut réalisée qu'après mon anniversaire.

Effet immédiat, enfin la semaine suivante ... Eau claire et poissons heureux ... Jusqu'au passage du héron qui me choppe mes ides et deux rouges avant que je puisse dire "ouf".

Pourtant, je suis en pleine ville ! Mais ce bétail avait repéré la flaque en revenant d'autres rapines et s'est arrêté plusieurs fois pour surveiller nos habitudes et celles du chien. Le coupable a été surpris en plein crime à 7 heure du matin par le chien parti faire ses ablutions matinales dans la pelouse.

Après mise en place de mesures dissuasives, CD, fils de pêche et autres astuces, le compère n'est plus revenu.

Donc, vu que la santé de mon espace liquide restait optimale, entre autre sans doute parce que sa population avait drastiquement baissé, je fait l'acquisition de moules pour remplacer celles qui n'avaient pas passé l'hivers précédent et de bouvières, 2 mâles et 4 femelles à cause de leur interaction avec les mollusques essentiels pour leur reproduction.

L'année suivante en juin, de véritables bancs de bouvières de quelques millimètres qui passaient d'un bac à l'autre animaient le bassin, un régal.
J'avais réussi la reproduction très facilement après quelques ratés en suspendant les bivalves dans des paniers plastiques en treillis (récupération après la plantation des plants de tomates) sous des flotteurs en polystyrène.

Ma dernière Koï est morte, sans doute blessée par un chat, ainsi qu'une des deux Amours.

Il ne restait donc en "gros" qu'une Amour et les poissons rouges qui se reproduisent.
Quant à la végétation tout autour, ça pousse, ça pousse ! Et donne une ombre bienfaisante peu à peu et aide à maintenir la clarté de l'eau.

Steph62
Messages : 81
Enregistré le : 07 sept. 2018, 09:01
Localisation : 62

Re: Histoire d'une flaque

Message par Steph62 » 12 oct. 2018, 12:14

petits retours en arrière

1) lorsque j'ai créée l'extension, j'ai creusé en "live". Une planche pour maintenir la bâche en travers pour retenir l'eau d'un côté et de l'autre le bonhomme en train de creuser. D'ailleurs, les poissons ne se privaient pas de venir me taquiner et de me surveiller dans mon effort, comme le chat et le chien ^^

J'ai collé les deux morceaux finalement avec un grand renfort de silicone, bricolage qui a résisté plusieurs années jusqu'à ce que je change le tout pour une seule bâche d'un seul tenant. (photos ultérieures)

2) entre le bassin et le cerisier il y avait un peu moins de 4 mètres, cerisier dit "nain" qui ne devait pas dépasser cette mesure en hauteur.
Mais que nenni ! Trahison et escroquerie !
En fait de nain, c'est un cerisier tout à fait normal que j'ai vu grandir au fil du temps, (jusqu'à 10 m avant que je ne lui coupe la chique), allant jusqu'à déployer ses branches et ses racines aux abords de mon plan d'eau pour ce qui était sous la terre et au-dessus pour ce qui était en l'air.

Imaginez au moment des cerises combien finissent leur croissance dans l'eau et à l'automne ce que ça donne avec les feuilles ! Et les pétales blancs au printemps ! Je les oubliais ceux là ! Bref ...

3) on voit un petit conifère, il n'a pas duré, heureusement, par contre, vous le verrez dans les prochaines vues, les quelques branches qui s'élèvent sur la face arrière on finalement créées une sorte de bosquet permanent qui l'été protège du soleil agressif et l'hivers du vent qui chasse dans le coin. Faut quand même le tailler deux fois par ans, mais avec le parapluie, j'arrive à limiter les dégâts au maximum.

4) les fleurs étaient des annuelles donc, à renouveler.

Avatar du membre
Yves83
Membre associatif
Messages : 4366
Enregistré le : 29 avr. 2013, 20:59
Localisation : Fox Amphoux.....83 Var

Re: Histoire d'une flaque

Message par Yves83 » 12 oct. 2018, 12:25

Sympa ton histoire..... [number-one-45.gif] [number-one-45.gif] , j'adhère et attends les épisodes suivants avec impatience..... [tongue.gif] [tongue.gif]

PS: C'est mieux que "Les feux de l'amour"...Mais s'il te plait ne fais pas aussi long: ....25 ans !!!!!!!!
Car je risque de ne pas voir la fin!!!!!!! undecided.gif]

Image
Une bassine de 80 m3 Image Un vivier.....Avec des plantes!!!!Image

Steph62
Messages : 81
Enregistré le : 07 sept. 2018, 09:01
Localisation : 62

Re: Histoire d'une flaque

Message par Steph62 » 13 oct. 2018, 00:24

meuh non, pas de roman !

voici une photo du même été :

bassin20042A.jpg


et encore plus tard (en années) :

bassin02-04-09_1657.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

RAS
Membre associatif
Messages : 874
Enregistré le : 20 mai 2013, 19:03
Localisation : Rhone-Alpes

Re: Histoire d'une flaque

Message par RAS » 13 oct. 2018, 07:19

C'est fort bien conté… [number-one-45.gif] j'attends aussi

Steph62
Messages : 81
Enregistré le : 07 sept. 2018, 09:01
Localisation : 62

Re: Histoire d'une flaque

Message par Steph62 » 15 oct. 2018, 12:53

Merci de votre intérêt, surtout que je viens de finir les posts de Plantaqua, Lorenzo et Nicolas et je me sens tout petit, mais petit !

L'impression d'une barque face au Tita... Non, du Queen-Mary !

Comme je disais, je suis à peine à la taille de vos système de filtration ... Et je ne vais pas faire beaucoup de pages non plus xd

Ah oui ! Dans ma lutte contre l'eau verte, j'ai essayé les agents biologiques en plus des Amours, les daphnies ...
J'ai commandé en ligne une grosse compagnie de ces auxiliaires très vite reçue et mise en production, puis, introduite dans le bassin sous couvert d'un box d'isolation pour aquarium. Les bestioles pouvaient passer par les grilles sur les côtés, mais restaient à l'abris de l'appétit des poisson dans leur cage.

Bon, résultat, bof ... Même la réserve conservée dans un bac en dehors mise à l'eau ensuite, ça n'a pas fait grand chose. Celles du box ont été bouffées par un petit malin que j'ai retrouvé dedans au matin et les autres, si il y en avait se sont perdues dans la masse liquide ou les autres estomacs.

Donc à moins d'en produire quelques milliers avant de les mettre à l'ouvrage, peu concluant.

Voici une photo de pâques 2013, (un grand bond dans le temps) où on voit les arbustes qui ont grandis.

bassin 2013 2.png


J'avais changé la bâche l'année d'avant (rectification : en 2010), profitant de cela pour creuser un peu plus profond et supprimer le passage pour le remplacer par une pente douce. J'arrivais donc à 80/90 au plus bas.

Le pot de joncs est encastré dans une sorte de pyramide de pavés qui le relève du fond et me sert d'indicateur de niveau d'eau ainsi que de zone de reproduction optionnellement.

Entouré en jaune un ... je ne sais plus quoi qui fleurit jaune ou orangé au printemps et en rouge un arbuste qui fleurit bleu violet, un Ceanothus, ensuite jusque fin juillet.

L'entouré en jaune est mort, étouffé par le bleu et le cerisier (on voit que je l'ai déjà ratiboisé de trois bon mètres).
L'entouré en bleu est celui que j'ai déplacé ce week-end pour préparer la nouvelle cascade et le système à air-lift.

Au premier plan englobé partiellement dans le rond jaune, il y a un buis qui maintenant mesure à la louche 1,20m
sur la gauche, ce truc en forme de demi-fauteuil (c'est voulu et je viens de le refaire) c'est la petite touffe du départ que je maintiens à ce stade par la force, et la touffe en premier plan et lui, c'est une sorte de troène jaune qui lui aussi a bien grandi.

L'eau est claire grâce à l'UV et à une filtration basique qui est cachée derrière tout cela alimentée par la fameuse pompe qui se bouche.

ça ne se voit pas sur cette photo mais quand le cerisier est en fleurs, c'est magnifique, par contre, si je ne le coupe pas régulièrement, il déborde largement au-dessus du bassin (au moins 2m) en ayant pourtant une distance de plus de 3,5m entre deux.

Faut que je fasse des photos aujourd'hui pour que vous puissiez voir ce que ça donne ...
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Steph62
Messages : 81
Enregistré le : 07 sept. 2018, 09:01
Localisation : 62

Re: Histoire d'une flaque

Message par Steph62 » 15 oct. 2018, 15:23

Ah oui, j'oubliais aussi !

sur les photos, vous pouvez voir qu'il y a une sacrée hauteur avec les bord réels ...
sur celles du début, c'est à cause d'un triple problème, évaporation intensive à cause d'une exposition trop longue et d'un manque d'ombre.
en second, un petit problème de fuites que j'ai eu du mal à situer et enfin la fontaine qui crachait un peu partout au grès des vents, mais ça c'était à la marge comme les bestioles qui venaient boire un coup dans mon dos ...

Lorsque j'ai fait le pontage, la fuite a été résorbée, mais il a fallut attendre que les arbustes poussent pour que ça ralentisse en été (ajout d'eau une fois par semaine si il ne pleuvait pas)

Ensuite, il y a eu un affaissement de terre sur un des bord les moins visibles, donc encore de l'eau qui se faisait la malle.

Bref, des petits riens qui me frustraient jusqu'au changement de bâche total, après, les pavés tout le tour baignent régulièrement leurs pieds dans l'onde ... mais j'ai quand même au moins 10 cm de perte en quelques jours parfois, surtout quand il fait très chaud...

Je sais ! Je sais, j'en entends qui hurlent à la mort derrière ! Il ne fait pas de remplacement d'eau partiel ! Quelle horreur !

Mais pourquoi remplacer une grande partie de cette superbe eau si tout va bien ? les plantes purgent pour se nourrir, quand je change le filtre, ça en fait aussi perdre et lorsqu'il pleut, ça déborde vers le jardin en arrière (pourquoi croyez vous que les arbres soient si beau ? Arrosés aux MES ...

J'ai privilégié le naturel et ça marche pas mal comme ça, maintenant, l'objectif est d'au moins doubler la capacité du bac et pourquoi pas tripler. Mais ça c'est de la politique familiale de haute volée ... Rogner sur la pelouse ... (qui ne sert à plus personne)

chris47
Membre associatif
Messages : 310
Enregistré le : 30 avr. 2018, 19:46
Localisation : 47300

Re: Histoire d'une flaque

Message par chris47 » 15 oct. 2018, 18:29

Sympa l’histoire c’est vrai c’est très bien écrit, on voit l’évolution dans le temps c’est chouette, et puis que ce soit petit ou grand c’est le même plaisir et la même passion le même goût pour l’aménagement du jardin ...

Répondre

Retourner vers « Bassin (bassin, lagunage) »