Retour d'expérience

Piscine écologique vos réalisations
milipat
Messages : 12
Enregistré le : 24 juil. 2015, 13:10
Localisation : Midi-Pyrénées - Haute Garonne

Retour d'expérience

Message par milipat » 09 août 2015, 22:29

Bonjour à tous,

Ayant construit mon bassin de baignade il y a 5 ans, j'ai assez de recul pour faire un bilan.
Les photos sont dans ma présentation.
Je vais donc décrire sa construction, en précisant à chaque fois les points positifs et négatifs.

Mon terrain est constitué de terre jusqu'à 80 cm de profondeur, ensuite, j'ai une couche imperméable et très dure. J'ai donc décidé de creuser jusqu'à cette couche pour "poser" mon bassin dessus.
Dans l'ordre, géotextile, 10cm de gravier plus un drain, géotextile, 5 cms de sable, géotextile et enfin EPDM (J'ai juste rajouté en plus une bache PVC dans la lagune, pour que l'eau ne retourne pas au bassin en passant entre les planches de bois qui constituent la paroi).
coupe.jpg

La terre extraite est posé sur le bord du bassin: il est donc surélevé par rapport au terrain, et j'ai une profondeur d'1m20 dans la partie baignade, et 70 cms dans la lagune et la zone de régénération.
Point négatif: Zône de régénération trop profonde. 40 cms aurait été plus pratique pour les plantes.
Point négatif: Je n'ai pas mis de sable sous la bache au niveau de la zone de régénération: résultat, le sol est loin d'être plat, ce qui complique beaucoup le nettoyage (voir plus loin le moyen le plus simple que j'ai trouvé).

Le bord du bassin est fini avec de l'écolat et ecopic (pas représenté sur le schéma). Côté extérieur, j'ai mis de la bordure en demi rondin de bois, côté intérieur, la bâche EPDM est prise en étau entre l'écolat et un feuillard galvanisé vissé à travers.
ecolat.jpg

Les parois entre la terre et la bache: Je n'ai pas construit de mur en parpaing, je me disais que la pression de l'eau suffirait pour faire tenir la terre.
Point positif: Ca tient bien, un mur en parpaing n'est pas obligatoire.
Point négatif: Entre la zone de natation et la lagune, le sol s'est enfoncé, à cause du poids de la pouzzolane! Heureusement que j'ai utilisé de l'EPDM, c'est élastique. Du PVC aurait été déchiré.

J'ai juste construit en parpaing un "local" technique enterré (3m * 1m20) afin d'avoir mes pompes de circulation et préfiltre sous le niveau de l'eau.

Parois intérieures entre bâche et eau (pour l'esthétique) en bois (mélèze). J'ai posé une planche à plat, vissé des équerres pour fixer des montants verticaus en composites (lambourdes). Ils me permettent de fixer les autres planches. Entre ces montants, reposent des blocs de béton pour lester le tout.
Les parois s'arrêtent à 30 cms sous la surface.
paroi.JPG

Point positif: Le mélèze de 4 cms d'épaisseur n'a pas souffert de l'immersion.
Point positif: l'eau quitte la lagune pour le bassin en passant dans la zone de régénération, emmenant avec elle les MES. Grace à la paroi en bois qui sépare cette zone et la baignade, les MES restent principalement dans la zone de régénération: tant mieux, c'est plus facile pour nettoyer.
Point négatif: Entre la zone de natation et la lagune, le sol s'est enfoncé, à cause du poids de la pouzzolane! 4 cms de bois n'ont pas retenu la terre: le mur n'est donc plus droit, mais cintré. Ici, des parpaing aurait été utiles.

Circulation de l'eau: Comme décrit, la circulation de l'eau, la forme du bassin et sa structure font que la vase se dépose principalement dans la zone de régénération. Ce n'est pas fait exprès, mais c'est une bonne chose.
vue_dessus.JPG

J'ai deux circuits au cas ou une pompe tombe en panne (chacune fait 80 W pour 5m3/h je pense). Un premier circuit alimenté par un écumeur de surface positionné à gauche à cause du vent. L'autre est alimenté par une bonde de fond inversée situé sur le côté de la zone de natation, au milieu de la longueur.
Point négatif: Du fait de la position de la bonde de fond; je n'ai pas assez de brassage au fond de la zone de baignade. Ici, les vases se déposent surtout dans le coin en haut à droite. Il aurait fallu 2 bondes de fond, aux 2 coins à droite.

Le nettoyage de la vase.
Point négatif: Il me prend tout de même beaucoup trop de temps. Je vais rajouter une filtration bio, et diminuer le nombre de plantes.
L'analyse de l'eau ne dévoile aucun déséquilibre, j'ensemence de bactéries ma lagune.
La vase étant des matières organiques en décomposition, celles-ci ne peuvent avoir pour origine que les plantes de la lagune (car je n'ai pas d'arbre à proximité qui perde ses feuilles).
Elles ont bien poussées, et peut-être ne nécessitent plus trop nourriture. Elles polluraient donc plus qu'elles n'épurent le bassin.
C'est la raison pour laquelle je vais travailler sur le bassin cet hiver, afin de rajouter une filtration bio par tapis japonais, pour diminuer le role de la lagune dans le traitement de l'eau. Il y aura moins de plantes, mais elle gardera un role esthétique.


Pour le nettoyage, j'ai essayé de les aspirer avec une pompe. Ca marche evidemment, mais je n'aime pas jeter l'eau.
Je l'ai donc stocké dans un réservoir pour que les vases se déposent au fond, mais cela prenait trop de temps car la pompe hachait menu les vase. La cuve étant à l'exterieur, au soleil, l'eau tournait vite, et je n'osais plus la remettre dans le bassin.
Point négatif: La pompe hache encore plus fin les vases.

J'ai donc essayé autre chose. Aspirer les vases par gravité, puisque le local technique est plus profond que le bassin, et que j'y ai installé un réservoir de 800 litres. J'utilise pour cela un tuyau de petit diamètre (20-30mm, pas besoin d'un gros débit) avec au bout une sorte d'entennoir transparent (en fait, le haut d'une bouteille d'eau plastique rentré en force dans le tuyau).
Le lendemain, je peux pomper l'eau propre pour la remettre dans le bassin. Le reste arrose mon jardin.
Point positif: Dans cette configuration, la sédimentation des vases ne nécessite que 24h, l'eau n'a pas le temps de tourner.


Comme dit plus haut, je vais modifier mon bassin cet hiver en tenant compte de ce que j'ai écrit.
Je vais repasser en gravitaire pour installer des airlifts (que j'ai découvert sur ce forum il y a peu), changer mes diamètres de tuyaux (63mm ne suffiront pas) et virer les filtres pressions bas de gamme que j'ai (la mousse est trop longue à nettoyer, et se détériore). A la place, je compte fabriquer un filtre à tambour.

Il y a certainement encore plein de choses à dire, mais je m'arrète là.
En espérant que celà puisse aider le prochain courageux qui veux se faire son bassin.
J'ai beaucoup parcouru les forums pour me lancer il y a 5 ans, je les reparcours à nouveau pour préparer mon chantier, c'est donc un juste retour à la communauté.

Je vous souhaite à tous une belle journée.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Avatar du membre
Yannick
Membre associatif
Messages : 1374
Enregistré le : 30 mars 2013, 20:53
Localisation : Nord Seine et Marne, 77
Contact :

Re: Retour d'expérience

Message par Yannick » 09 août 2015, 23:00

Merci des retours !
Bassin 50m3, filtre multichambre 3 cubi 1000L + petit lagunage sans substrat

Je vends (ou échange) quelques nénuphars de ma collection : http://nenupharsdumonde.fr
Retrouvez mes nénuphars aussi sur Facebook : https://www.facebook.com/nenupharsdumonde

vinc74
Messages : 172
Enregistré le : 01 juil. 2015, 16:16
Localisation : Isère 38

Re: Retour d'expérience

Message par vinc74 » 20 août 2015, 14:03

En effet, un grand merci pour ces retours !
Ce post m'intéresse fortement car je suis en train d'étudier pour construire un bassin de baignade chez moi.
J'ai qqes questions relatives à la lecture de ton retour d'expérience :
- quels dimensions et volume pour ton bassin ?
- tu parles de photos, où puis-je les trouver ? Ca m'aiderait à mieux comprendre ton installation.
- gravier + drain sous le fond : tu penses que c'est vraiment indispensable ?
- j'ai vu que tu as reconstruit une "digue" pour surélever ton bassin. Est-ce que la terre nouvellement rapportée s'est tassée ? pas de soucis avec le niveau d'eau si mouvement du terrain ? (je te demande cela car, comme mon terrain est très légèrement en pente, je pense faire également une "digue" d'un côté, mais j'ai peur que ça bouge en se tassant)
- ta lagune est en liaison directe avec le bassin (seule la paroi bois les séparent), c'est bien ça ?? elle fonctionne comment (entrée et sortie de l'eau)
- tu parles de vase ... où en as-tu exactement ? j'avoue que c'est la première fois que qq'un parle de vase, ça m'inquiète un peu cette histoire ...
- quelle différence fais-tu entre lagune et zone de régénération ?
- pourquoi nettoies-tu la zone de régénération ?
- je n'ai pas compris où le sol s'est enfoncé avec le poids de la pouzzoulane
Merci beaucoup pour tes réponses.
Si tu préfères, je peux t'appeler pour parler de ton installation, c'est peut-être plus pratique.
Modifié en dernier par vinc74 le 24 août 2015, 08:36, modifié 1 fois.

RAS
Membre associatif
Messages : 873
Enregistré le : 20 mai 2013, 19:03
Localisation : Rhone-Alpes

Re: Retour d'expérience

Message par RAS » 20 août 2015, 14:56

Vinc Tu peux trouver photos et dimensions dans le post de présentation de MILLIPAT
viewtopic.php?f=5&t=1895
D'une façon générale en cliquant sur le nom de l'auteur d'un post tu obtient un écran te permettant de voir tous les posts publiés par celui ci Et le premier post (présentation) est censé donner les caractéristiques et les photos du bassin du membre afin d'éviter de les répéter dans x topic
Il serait préférable pour nous que MILLIPAT te réponde ici, sur tes demandes de précisons, cela profitant a la communauté

Sinon le post de MILLIPAT n'étant pas dans la rubrique PROJET (qui entraine demande d assistances) mais dans la rubrique construction ( qui est un retour d expérience) explique qu'il n'y ait pas de commentaires
De sus, il me semble très bien dans cette rubrique, cette expérience étant parfaitement bien décrite (ce sera encore mieux avec ses réponses a tes demandes de précisions).

Sinon, pour la vase, merci d'avoir ouvert ce post complémentaire
viewtopic.php?f=23&t=1935
Pour ce qui concerne MILLIPAT, il pose le problème et donne sa solution dans son cas
- filtration pas adaptée (mousse), plantes pas adaptées (génèrent une décomposition) Conséquence vase
- sa solution Filtre mécanique plus élaboré pour les MES (FAT), filtre Bio pour aider le lagunage
Peut être juste en sus, privilégier des plantes consommatrices de vase (nénuphars) ...

milipat
Messages : 12
Enregistré le : 24 juil. 2015, 13:10
Localisation : Midi-Pyrénées - Haute Garonne

Re: Retour d'expérience

Message par milipat » 21 août 2015, 22:27

Bonsoir,

Heureux que cela serve !
- quels dimensions et volume pour ton bassin ?
6*4*1m20 pour la baignade, lagune 6 * 1m20 * 0m70, zone de régénaration (12m2 * 0m70).
- tu parles de photos, où puis-je les trouver ? Ca m'aiderait à mieux comprendre ton installation.
- gravier + drain sous le fond : tu penses que c'est vraiment indispensable ?

J'en sais rien !
- j'ai vu que tu as reconstruit une "digue" pour surélever ton bassin. Est-ce que la terre nouvellement rapportée s'est tassée ? pas de soucis avec le niveau d'eau si mouvement du terrain ? (je te demande cela car, comme mon terrain est très légèrement en pente, je pense faire également une "digue" d'un côté, mais j'ai peur que ça bouge en se tassant)
Evidemment, la terre s'est tassée, mais pas de manière uniforme, bien sûr !
Comme je vais diminuer la profondeur de la zone de régénération, je vais ajouter de la terre et donc louer une machine unijambiste pour la tasser (désolé, je ne sais pas encore comment cela s'appelle).
- ta lagune est en liaison directe avec le bassin (seule la paroi bois les séparent), c'est bien ça ?? elle fonctionne comment (entrée et sortie de l'eau)
C'est bien ça. L'eau arrive par en bas, et ressort par le haut.
J'ai oublié de préciser que le niveau de l'eau est 5 cms au-dessus de la pouzzolane: Je n'ai aucun problème de moustique (avec le nombre de larves de libellule qui nagent dans mon bassin, les larves de moustiques font profil bas) et je trouve que cela est pratique pour évacuer les feuilles mortes des plantes de ma lagune (elles flottent: une petite épuisette, et je les attrape. si elles étaient posées sur la pouzzolane, je ne sais pas comment je ferai pour les enlever).
- tu parles de vase ... où en as-tu exactement ? j'avoue que c'est la première fois que qq'un parle de vase, ça m'inquiète un peu cette histoire ...
Beaucoup de plantes dans la lagune=> beaucoup de déchets organiques=>de la vase (c'est mon explication).
La couche de vase ne se mesure pas en cm car je nettoie, mais dans la zone de baignade, c'est désagréable (l'eau est limpide, mais dès que quelqu'un nage, cette "poussière" s'envole. Dans la zone de régénération, cela ne me gêne pas, sauf que je vois que cela nourri des algues vertes qui poussent dessus. Donc, l'un des axes des travaux que je prévoie est de faciliter au maximun la tache de nettoyage.
Autre chose, la filtration c'est bien, mais une grosse partie de la vase sédimente avant d'être aspirée.
Au moins pour la zone de baignade, je vais donc doubler l'aspiration des bondes de fond inversées.
Et l'architecture de mon bassin favorise la sédimentation dans la zone de régénération: je vais donc encore plus la favoriser.
- quelle différence fais-tu entre lagune et zone de régénération ?
Je n'ai rien inventé, j'ai beaucoup lu avant de me lancer.
Mais aujourd'hui, je suis un peu perplexe. Je ne suis plus sûr que cela soit une nécessité.
Quand je vois les bassins abritant des kois ne possedant ni lagune (que de la filtration bio) ni zone de régénération.
Je suis preneur, avant que je ne commence mes travaux, de conseils sur l'architecture idéale d'un bassin de baignade !
- pourquoi nettoies-tu la zone de régénération ?
Voir plus haut.
- je n'ai pas compris où le sol s'est enfoncé avec le poids de la pouzzoulane
C'est simple, le fond de la lagune est 50 cms au-dessus du fond de la baignade (ils n'ont pas la même profondeur). Maintenant, il est à 45 cms au-dessus. Ce n'est pas grave, sauf que bien sûr, cela ne s'est pas fait de manière uniforme ! Et la terre qui est descendu, pour trouver de la place, a poussé les parois bois. Du coup,, mes parois ne sont pas rectilignes, car tu te doutes bien, que c'est au milieu que cela s'est déformé.

Concernant les nénuphars, j'ai plutôt l'impression qu'ils génèrent beaucoup de déchets. Je ne sais pas si je vais les garder.

J'espère que j'ai répondu à toutes les questions.
Bonne soirée.

Avatar du membre
esso1
Membre associatif
Messages : 3274
Enregistré le : 01 sept. 2014, 17:20
Localisation : charente 16- DIRAC

Re: Bonjour à tous

Message par esso1 » 10 sept. 2015, 07:15

perso, la zone régénération ne sert à rien, sauf à être beau, donc pour moi , un bassin c'est bassin préfiltre / filtre/ lagune, et retour bassin .
pour la partie régéneration, isole le fond de la partie nage ( les feuille resteront au fond), tu en vois beaucoup avec des zones profondes et un mur . castorBZ qui a une sacrée zone en nénuphars par exemple.

baignade + zone régénération + filtre . cela ne fait que pour moi une baignade ;) sans régénération ( mais à la rigueur on sent fout) le seul soucis que je vois et que tu risques, c'est de ne plus capter les MES de la partie baignade...
Bassin naturel de nage 35 M3, lagune 6M3 sur lit d'eau et bassin de 15M3, 2kois pour les enfants, et des PR... décantation 6M3/ pompe performance 15000/ polyvortex-

milipat
Messages : 12
Enregistré le : 24 juil. 2015, 13:10
Localisation : Midi-Pyrénées - Haute Garonne

Re: Bonjour à tous

Message par milipat » 12 sept. 2015, 13:41

L'aspect esthétique est quand même primordial !
C'est la raison pour lequel je vais garder une zone régénération et une zone lagune (mais plus petite qu'aujourd'hui, en compensant par un filtre bio).

Les fonds des zones de régénération et de baignade sont déjà séparées physiquement par un mur en bois, qui s'arrète à 20 cm sous la surface.
Mais les MES finissent quand même en partie dans la baignade, car le cheminement de l'eau les y amènent.
c'est pourquoi, je pensais inverser ce cheminement (voir message du 09 sept).

Mais tu as raison, les MES qui finiront immanquablement par aller dans la baignade ne seront pas toutes aspirées pas les bondes de fond inversées que je compte installer.
L'idéal aurait été de mettre des refoulements de pompes au fond du bassin, à l'opposé, pour assurer un "courant sous-marin". Mais je suis parti pour passer en gravitaire, avec des exhausteurs, donc ça tombe à l'eau...Ou alors, je recycle les pompes que j'ai actuellement, pour qu'elles prélève de l'eau en sortie de filtration pour les refouler au fond pendant 2 heures, chaques nuits. Avec un petit arduino et une carte relais, cela peut se faire très facilement pour 15 euros.

C'est ce que j'ai fait cette année: ma carte commande 0, 1 ou 2 pompes en fonction de la température de l'eau, de l'air, et de la luminosité (jour/nuit): Le jour, quand il fait beau, les 2 pompes fonctionnent, la nuit une seule. En-dessous de 7°, je les arrete; en dessous de 2° j'en remet une pour la protection contre le gel. Le but étant d'économiser l'électricité, même si elles font que 80 W chacunes. L'ensemble du pilotage a du couter 25 euros.

Avatar du membre
esso1
Membre associatif
Messages : 3274
Enregistré le : 01 sept. 2014, 17:20
Localisation : charente 16- DIRAC

Re: Bonjour à tous

Message par esso1 » 12 sept. 2015, 14:00

j'avais pensé au courant du fond, et ce que je pensais un truc bof, serait pour moi, une trés bonne chose pour le bassin.
es tu sur que tu as besoins d'une aide en bio ? surface de lagune mini 10%, par conte il faut un préfiltre, grille, polyvortex, etc..
j'ai récuperer pour ma part un automate et je compte lancer un cycle de nettoyage par balais ...
arduino ? carte relais.. peut tu developper .. stp .
Bassin naturel de nage 35 M3, lagune 6M3 sur lit d'eau et bassin de 15M3, 2kois pour les enfants, et des PR... décantation 6M3/ pompe performance 15000/ polyvortex-

milipat
Messages : 12
Enregistré le : 24 juil. 2015, 13:10
Localisation : Midi-Pyrénées - Haute Garonne

Re: Bonjour à tous

Message par milipat » 12 sept. 2015, 21:25

Je ne comprends pas ta première phrase.
Pour le courant de fond, un airlift (en plus des 2 bondes de fond inversées dans 2 coins) dans un coin qui aspire au fond pour rejeter en surface ferai aussi l'affaire...Je continue ma réflexion afin de trouver la solution la plus simple...

Je me passais du filtre bio jusqu'à présent, mais je veux diminuer la taille de la lagune tout en la gardant pour le côté esthétique. Donc, je rajouterai des tapis japonais avec bulleur. Je préfère avoir trop de bio que pas assez.

L'Arduino existe depuis 10 ans, je l'ai découvert en janvier.
C'est un petit circuit imprimé, avec pleins d'entrées/sorties, qui sert d'automate programmable. Peu couteux (10 euros, made in china), il se branche sur le PC via un cable USB pour le programmer. C'est un language dérivé du C. Je n'y connaissait rien (en C, en informatique, en électronique) mais avec un peu de perseverence, je suis arrivé à écrire mon programme en un mois. Les sondes de températures, les cartes relais, etc...coutent 2 euros, 5 euros, bref, pas grand chose.

Avatar du membre
esso1
Membre associatif
Messages : 3274
Enregistré le : 01 sept. 2014, 17:20
Localisation : charente 16- DIRAC

Re: Bonjour à tous

Message par esso1 » 12 sept. 2015, 21:57

Pour le courant de fond j'y avais pensé mais pas fait . pour moi un courant sur le retour que avec des airlift ne fonctionne pas , j'ai ça sur le bassin déjà et pas concluant, il faut vraiment une buse plate pour créer le courant.
( ce que je te disais c'etait que j'y avait pensé, et meme un peu etudier le system de courant au fond, mais laisser de coté et tombé car ,je m'etais dit que c'etait inutile... alors que pas forcement)
sur le bassin de régénération, j'ai une lame d'eau, la chute crée ce courant.
Modifié en dernier par esso1 le 13 sept. 2015, 07:10, modifié 1 fois.
Bassin naturel de nage 35 M3, lagune 6M3 sur lit d'eau et bassin de 15M3, 2kois pour les enfants, et des PR... décantation 6M3/ pompe performance 15000/ polyvortex-

Répondre

Retourner vers « Bassin de baignade »