Chère, ‘Shiro, l’utsuri qui est bi…’

Ou l'on voit une Koï à la langue bien pendue...
Répondre
Avatar du membre
nanakoi
Messages : 39
Enregistré le : 29 déc. 2017, 03:34
Localisation : Montréal, Québec, Canada

Chère, ‘Shiro, l’utsuri qui est bi…’

Message par nanakoi » 16 janv. 2018, 19:22

Chère Nanakoï.
J'ai un peu honte de le dire mais, je suis de ces Koïs qui sont aux deux!
Enfin si vous comprenez à demi-mot ce que j’entends par ça !

Signé, Shiro, l’utsuri qui est bi…




Chère, ‘Shiro, l’utsuri qui est bi…’


Ne vous frappez pas pour si peu, très chère (Je m’en charge)
Tous et toutes les Utsuris sont bi, comme bicolore, ainsi que tout le monde l’avait compris…
Deux couleurs, dont la première est le noir.
Ainsi, le cousin Shiro-Utsuri est un Koï blanc, Hi-Utsuri, un Koï rouge et Ki-Utsuri un Koï jaune, tous portent fièrement le Sumi, bien noir et bien net!
Utsurimono, de son vrai patronyme, est d'une lignée récente, j'ai souvenance qu'il n'est apparu qu'au milieu des années 20.
Dans le milieu du jet set, on estime généralement que les familles Hi et Ki-Utsuri sont plus vulgaires. Principalement parce que la robe rouge ou jaune de ces individus est souvent tachetée de noir. Un manque de maintien évident, aux yeux de certains....
Par contre, la famille Shiro-Utsuri présente une robe blanche qui s'est par ailleurs beaucoup améliorée depuis l'anoblissement de la famille. Dans certains cas, elle est devenue blanche à la semblance de ses cousins Kohaku
Jeunes gens, soyez bien vigilants, surtout, dans vos fréquentations!
En effet, Shiro-Utsuri est d'abord et avant tout un Koï à nette prédominance noire. Contrairement à d'autres familles Koï, ce noir bien foncé va prendre de plus en plus d'importance avec l'âge.
Ainsi, un adolescent va voir ses Sumi s'agrandir considérablement, alors qu'il atteindra l'âge adulte.
Veillez donc à choisir un compagnon ou une compagne présentant à l'adolescence une surface de blanc très importante, allant jusqu'aux deux tiers.
À l'âge adulte, vous risquez moins de vous retrouver avec un compagnon uniformément noir, ce qui serait une catastrophe, bien sûr !
De même, une face blanche rosée est à éviter, seul le blanc pur, vous garantit un excellent lignage...
Vous serez bien avisés de choisir un compagnon qui porte le Sumi de petite taille sur le front.
Une ligne divisant la tête et finissant sur le nez est du bel effet. Alors qu'une grande tache risque, l'âge venant, d'envahir toute la tête et de défigurer à tout jamais, votre ami.
Bon, je comprends que vous l'aimez vraiment beaucoup, mais diantre, pensez un peu à vos enfants!
Nanakoi, la carpe des quartiers chics !

Avatar du membre
nanakoi
Messages : 39
Enregistré le : 29 déc. 2017, 03:34
Localisation : Montréal, Québec, Canada

Re: Chère, ‘Shiro, l’utsuri qui est bi…’

Message par nanakoi » 16 janv. 2018, 22:08

Les Koïs enrubannés sont aussi très prisés des dames et on apprécie de même, un conjoint arborant fièrement le Motoguro sur ses nageoires pectorales.

Par contre, les pectorales 100% noir, sont déconseillées et constituent une évidente faute de bon goût!

On estime généralement que puisque l'Utsurimono est un Koï noir, on peut "tolérer" un débordement du Sumi, sur les autres nageoires.

Notez, j'ai parlé de débordement, le Sumi des nageoires dorsales ou caudale est beau, mais à la condition expresse que ces dernières ne soient pas entièrement noires.

Nananishikikoï-san-dégoût-pour-ceux-qui-sont-au-deux...
Notez bien, j'ai dit "sans dégoûts", moi, je suis bien trop de même, pour être comme ça!.
Nanakoi, la carpe des quartiers chics !

LeScribe
Messages : 28
Enregistré le : 31 déc. 2017, 01:09
Localisation : Montréal, Québec, Canada

Re: Chère, ‘Shiro, l’utsuri qui est bi…’

Message par LeScribe » 16 janv. 2018, 22:10

Bon, ça va encore être de ma faute...
Je le sens.

Y a un bout du texte qui ne s'est pas affiché, alors je remets ce qui manque...

Pourvu que personne ne remarque rien !

Avatar du membre
Yves83
Membre associatif
Messages : 4367
Enregistré le : 29 avr. 2013, 20:59
Localisation : Fox Amphoux.....83 Var

Re: Chère, ‘Shiro, l’utsuri qui est bi…’

Message par Yves83 » 16 janv. 2018, 22:30

Ba ...Oui, entièrement !!!!...Il faut bien un responsable et quitte à choisir...... :whistle: :whistle:

Encore une jolie description......Le Utsuri n'a plus de secret maintenant.... [asiatique.gif] [asiatique.gif]
Une bassine de 80 m3 Image Un vivier.....Avec des plantes!!!!Image

LeScribe
Messages : 28
Enregistré le : 31 déc. 2017, 01:09
Localisation : Montréal, Québec, Canada

Re: Chère, ‘Shiro, l’utsuri qui est bi…’

Message par LeScribe » 17 janv. 2018, 00:16

Oui, je sais...

Je suis le 'responsable'


De tout ce qui est arrivé...

izzirem
Messages : 131
Enregistré le : 30 déc. 2013, 15:48
Localisation : Sainte Sophie quebec

Re: Chère, ‘Shiro, l’utsuri qui est bi…’

Message par izzirem » 20 janv. 2018, 02:18

il parle bien le québécois..
Un bassin de 45m3 avec lagunage +un Uv de 35 watts+Uv de 55 watts
voici mes kois
Koi x 1 x 76 cm
Koi x 3 x 58 cm
Koi x 4 x 60 cm
Koi x 4 x 45 cm
koi x 10 x 10 cm

LeScribe
Messages : 28
Enregistré le : 31 déc. 2017, 01:09
Localisation : Montréal, Québec, Canada

Re: Chère, ‘Shiro, l’utsuri qui est bi…’

Message par LeScribe » 22 janv. 2018, 01:35

izzirem a écrit :
20 janv. 2018, 02:18
il parle bien le québécois..

Boff...
On se débrouille, quoi !

Ici, de l'autre côté de la grande mare, on nous a toujours essayé de nous faire honte de notre parlure.
On a quand même nos poètes:

LES GENS DE MON PAYS
paroles et musique: Gilles Vigneault

Les gens de mon pays
Ce sont gens de paroles
Et gens de causerie
Qui parlent pour s'entendre
Et parlent pour parler
Il faut les écouter
C'est parfois vérité
Et c'est parfois mensonge
Mais la plupart du temps
C'est le bonheur qui dit
Comme il faudrait de temps
Pour saisir le bonheur
À travers la misère
Emmaillée au plaisir
Tant d'en rêver tout haut
Que d'en parler à l'aise

Parlant de mon pays
Je vous entends parler
Et j'en ai danse aux pieds
Et musique aux oreilles
Et du loin au plus loin
De ce neigeux désert
Où vous vous entêtez
À jeter des villages
Je vous répéterai
Vos parlers et vos dires
Vos propos et parlures
Jusqu'à perdre mon nom
Ô voix tant écoutées
Pour qu'il ne reste plus
De moi-même qu'un peu
De votre écho sonore

Je vous entends jaser
Sur les perrons des portes
Et de chaque côté
Des cléons des clôtures
Je vous entends chanter
Dans ma demi-saison
Votre trop court été
Et mon hiver si longue
Je vous entends rêver
Dans les soirs de doux temps
Il est question de vents
De vente et de gréments
De labours à finir
D'espoirs et de récolte
D'amour et du voisin
Qui veut marier sa fille

Voix noires et voix durcies
D'écorce et de cordage
Voix des pays plain-chant
Et voix des amoureux
Douces voix attendries
Des amours de village
Voix des beaux airs anciens
Dont on s'ennuie en ville
Piailleries d'écoles
Et palabres et sparages
Magasin général
Et restaurant du coin
Les ponts les quais les gares
Tous vos cris maritimes
Atteignent ma fenêtre
Et m'arrachent l'oreille

Est-ce vous que j'appelle
Ou vous qui m'appelez
Langage de mon père
Et patois dix-septième
Vous me faites voyage
Mal et mélancolie
Vous me faites plaisir
Et sagesse et folie
Il n'est coin de la terre
Où je ne vous entende
Il n'est coin de ma vie
À l'abri de vos bruits
Il n'est chanson de moi
Qui ne soit toute faite
Avec vos mots vos pas
Avec votre musique

Je vous entends rêver
Douce comme rivière
Je vous entends claquer
Comme voile du large
Je vous entends gronder
Comme chute en montagne
Je vous entends rouler
Comme baril de poudre
Je vous entends monter
Comme grain de quatre heures
Je vous entends cogner
Comme mer en falaise
Je vous entends passer
Comme glace en débâcle
Je vous entends demain
Parler de liberté

Avatar du membre
papives
Membre associatif
Messages : 1050
Enregistré le : 16 juin 2014, 19:34
Localisation : Belgique, Waterloo

Re: Chère, ‘Shiro, l’utsuri qui est bi…’

Message par papives » 22 janv. 2018, 17:28

Une anecdote qui est toujours plus parlante et amusante avec des paroles que en écriture. Un jours à Bruxelles, je vois un jeune avec sac à dos qui vient vers moi et me demande, avec un bel accent québécois, connaissez-vous l'adresse de l'auberge de jeunesse ? Je la connaissait et ce n'était pas trop loin alors je lui explique, quand j'ai terminé il me remercie et me dit, toujours avec son bel accent à couper au couteau, j'vous aime bieeeen vous les belges, vous avez un si bel acceeent !! Alors je lui ai répondu en prenant l'accent bruxellois au maximum, aah oui, et quand on parle sois-même sans accent, ça se remarque beaucoup mieux. Et nous nous sommes mis à bien rigoler tous les deux.

LeScribe
Messages : 28
Enregistré le : 31 déc. 2017, 01:09
Localisation : Montréal, Québec, Canada

Re: Chère, ‘Shiro, l’utsuri qui est bi…’

Message par LeScribe » 23 janv. 2018, 19:53

En visite à Paris, il y a quelques années, j'assistais à un spectacle à la cartoucherie, (L'écume des jours, de Boris Vian) un voisin de table entend notre conversation et pose la même question (D'où provient donc cet accent à trancher au couteau, du Québec ?)
Je roule des yeux et je lui fais: Allons donc, c'est bien connu; les Québecois n'ont pas d'accent !
Les Belges ont un accent, les gens du midi ont un accent et les PArisiens ont un accent.

D'ailleurs, chez nous on appelle ça l'accent français !

Non mais, qu'est-ce qu'on a rigolé !

Répondre

Retourner vers « Les Contes de nanakoï »