Niwaki (arbres de jardin)

Créer une ambiance autour du bassin
Répondre
Hortus
Messages : 25
Enregistré le : 01 juin 2013, 13:36

Niwaki (arbres de jardin)

Message par Hortus » 04 avr. 2017, 10:16

Glossaire des termes Japonais relatif à la taille des arbres (Niwaki) à la Japonaise

Akadama : argile rougeâtre utilisée pour enraciner les boutures et comme support de croissance pour la mousse et les bonsaï.

Bonsai : arbre cultivé en pot, conduit et taillé pour représenter ceux qui poussent dans la nature.

Byobu : paravent.

Byobumatsu : style de pin, fondé sur des images empruntées aux byobu.

Chaniwa : jardin de thé

Chirashi : technique de taille, selon laquelle les branches et le feuillage sont éclaircis plutôt que formés par la taille.

Chokukanshitate : obtention d'un tronc droit.

Danzukuri : taille de branches en forme de nuages.

Dô: la voie

Edabukishitate: taille de branches qui évoquent des bouffées de fumée ou des nuages.

Edasukashishitate : technique de taille semblable à chirashi, utilisant l'éclaircissage pour conserver l'habitus naturel du feuillage.

Engawa : galerie autour des maisons et des temples japonais traditionnels.

Entoh-kei : taille d'arbustes, compacte et organique, en forme de gros dômes

Fengshui : géomancie chinoise, utilisée pour construire les jardins sous de bons auspices.

Fujidana : conduite de Wisteria sur un treillage ou une pergola.

Fukinaoshi : ravalement d'un arbre pour obtenir une nouvelle forme.

Fusezukuri : conduite de branches (habituellement de pins) sur un échafaudage.

Hakaribasami : cisaille pour topiaire, à une main.

Hakomatsu : pins taillés en carré, en forme de boîtes, comme à Ritsurin-koen.

Hakozukuri : taille en carré des plantes, comme à Ritsurin-koen.

Hanami : fête de la contemplation des cerisiers en fleurs. Haru ichiban : premier jour du printemps.

Hasami : ciseaux.

Ikebana: art floral japonais.

Kadomatsu : arrangement de branches de pin pour la Nouvelle Année.

Kaizukuri : taille de branches en forme de coquilles.

Kami: esprits de la religion shintoïste.

Karesansui : style de jardin sec, qui utilise des pierres et des graviers.

Karikomi : taille en arrondi des arbres et des arbustes, habituellement des azalées persistantes.

Katanagareshitate : style de branche conduite d'un seul côté; technique de conduite latérale d'une branche.

Kau/aramono : peuple des bords des rivières; travailleurs manuels de Kyoto, qui vivaient au bord des rivières.

Ki : énergie, arbre

Kobushishitate .technique de taille semblable à la taille en têtard, souvent utilisée sur Lagerstroemia indica.

Kokarikomi : plantes individuelles taillées en petits karikomi.

Koyo : couleur automnale, en particulier de l'espèce Acer.

Kyatatsu : échelle à trois pieds.

Kyokukanshitate : obtention d'un arbre au tronc sinueux.

Mame bonsai : très petit bonsaï.

Matsuyani : résine de pin.

Restauration Meiji: retour au pouvoir, repris aux Shoguns, de l'empereur Meiji, 1868-1912.

Mekiribasami : ciseaux pour supprimer les bourgeons.

Midoritsumi : suppression des bourgeons sur les pins à la fin du printemps.

Mizubachi : monticule de terre amassée autour d'arbres nouvellement plantés, pour retenir l'eau,

Momiage : éclaircissage des pins en automne

Monkaburi : branche d'un arbre conduite au-dessus d'une pane h

Nagareedashitate : branche ou tronc irrégulier, sinueux.

Nageshinoeda : branche d'un arbre, habituellement un pin, conduite au-dessus de l'eau.

Namikarikomi : plantes taillées pour représenter des vagues.

Nemaki : emballage d'une motte, avec de la toile de jute ou de la paille.

Nemawashi : préparation de la motte.

Niwaki : arbre de jardin

Niwashi : jardinier.

Okarikomi : taille de plusieurs plantes groupées pour obtenir de grandes masses.

Roji : jardin de thé, littéralement « sentier humide de rosée »,

Saikai : paysage miniature en pot.

Sakutei-ki : manuscrit du XI' siècle sur les principes de création des jardins.

Sanzonseki : formation rocheuse basée sur la triade bouddhiste Ciel-Homme-Terre.

Sensui kawaramono : les premiers jardiniers, issus des kawaramono.

Shakkei : emprunt de vues lointaines intégrées au jardin.

Shidare : forme pleureuse des arbres.

Shimenawa : corde nouée autour des rochers et des arbres, et qui, selon la croyance shintoïste, les désigne comme sacrés.

Shinto : religion japonaise indigène.

Sho-chiku-bai : pin-bambou-prunier japonais; plantes du Nouvel An souvent utilisées comme système d'évaluation.

Shoyojurin : forêt d'arbres indigènes persistants.

Shuronawa : corde en fibre de palmier, souvent teinte en noir,

Sokanshitate : arbre à double tronc.

Sozu : bambou pour effrayer les cerfs.

Takanshitate : arbre avec des troncs multiples.

Takeyabu : bosquet de bambous.

Tamamono: taille d'arbustes compacte en forme de demie sphère

Tamazukuri : technique de taille de branches en arrondi.

Tokonoma : alcôve dans la maison de famille.

Tsuboniwa : minuscule jardin dans une cour.

Tsukubai : bassin.

Uekibasami : ciseaux aux anneaux ronds.

Uekiya : arboriculteur.

Wabi sabi : esthétique japonaise.

Waramaki : enveloppement des branches pour les protéger en hiver.

Yukitsuri : soutien des branches fléchies sous le poids de la neige.

Hortus
Messages : 25
Enregistré le : 01 juin 2013, 13:36

Noms des arbres japonais-français

Message par Hortus » 04 avr. 2017, 10:40

La graphie japonaise a tendance à laisser moins d'espace entre les mots que la graphie française. Beaucoup de ces noms sont des mots composés, habituellement celui de l'espèce commune auquel on a ajouté un préfixe (par exemple : akamatsu : aka = rouge, matsu
= pin). Le suffixe noki (littéralement « type d'arbre ») est souvent utilisé, ici supprimé quand il n'est pas nécessaire.

Akagashi (chêne rouge) : Quercus acuta : chêne vert du Japon, chêne à feuilles aigües.

Akamatsu (pin rouge) : Pinus densiflora : chêne rouge du Japon).

Biwa: Eriobotrya japonica : néflier du Japon.

Chabohiba : Chamaecyparis obtusa var. breviramea faux cyprès, cyprès d'Hinoki.

Daisugi (dai = base) : Cryptomeria japonica (habituellement) var. radicans : cèdre du Japon, cryptomeria du Japon.

Daimochi (dai = base) : Ilex integra : houx.

Egonoki : Styrax japonica : styrax de Japon.

Enoki : Celtis sinensis : micocoulier de Chine.

Fuji: Wisteria floribunda : glycine.

Ginmokusei (gin = argent, pour décrire des fleurs blanches; mokusei = osmanthus) : Osmanthus fragrans : olivier odorant, olivier à thé.

Goyomatsu (pin aux cinq aiguilles) : Pinus parviflora : pin blanc du Japon.

Haibyakushin : Juniperus procumbens.

Hakuren : Magnolia denudata.

Hanamizuki : Cornus florida : cornouiller.

Hiiragi : Osmanthus heterophyllus.

Himarayasugi (traduction phonétique de « cèdre de l'Himalaya ») : Cedrus deodara : cèdre de l'himalaya

Hinoki : Chamaecyparis obtusa : faux cyprès, cyprès d'Hinoki.

Hiyokuhiba : Chamaecyparis pisifera 'Filifera'.

Hoteichiku (bambou au gros ventre, évoque les nœuds renflés de la base) : Phyllostachys aurea : bambou doré. '

Ibuki : Juniperus chinensis.

Ichii (ichi = 1, possible référence à l'importance de cet arbre dans les cérémonies impériales) : Taxus cuspidata: if du Japon. .

Icho (pied de canard, du Chinois ya chio, en référence à la forme de la feuille) : Ginkgo biloba (le nom botanique vient, croit-on, d'unemauvaise transcription de Kaempfer, qui introduisit l'arbre du Japon. Un nom ancien japonais était ginkyo (abricot argenté, d'après son fruit) mais dans ses notes le y fut mal lu, et pris pour un g.).

Inumaki : Podocarpus macrophyllus : pin des bouddhistes.

Inutsuge : Ilex crenata.

Irohamomiji : Acer palmatum : érable du japon, érable palmé.

Itozakura : Prunus pendula 'Pendula',

Kaede (possiblement de kaeru, grenouille, en référence à la forme de la feuille/pied palmé) : Acer species : érable.

Kaizuha : Juniperus chinensis 'Kaizuka'.

Kaki: Diospyros kaki: plaqueminier ( fruit :kaki).

Kashi : Quercus species : chêne.

Katsura: Cercidiphyllum japonicum : arbre au caramel.

Keyaki : Zelkova serrata : zelkova du Japon.

Kinmokusei (osmanthe dorée) : Osmanthus fragrans var. aurantiacus.

Kiri : Paulownia tomentosa : paulownia impérial, paulownia tomenteux.

Kitayamasugi : (Kitayama, littéralement « Montagnes du Nord », une région au nord de Kyoto) : Cryptomeria japonica var. radicans.

Kobushi : Magnolia kobus magnolia de Kobé.

Koyamaki (Koya est une région de Wakayama) : Sciadopitys verticillata : pin parasol du Japon.

Kurochiku (bambou noir) : Phyllostachys nigra : bambou noir.

Kuromatsu (pin noir) : Pinus thunbergii : pin noir du Japon.

Kusu : Cinnamomum camphora : camphrier.

Kyaraboku : Taxus cuspidata var. nana: if du japon.

Madake : Phyllostachys bambusoides : bambou géant.

Maki: espèce Podocarpus (voir inumaki, rakanmaki) : pin des bouddhistes.

Matebashi : Lithocarpus edulis.

Matsu : espèce Pinus (voir akamatsu, goyomatsu, kuromatsu) : pin (Est aussi utilisé pour désigner les conifères en général, comme le terme vague de « sapin »).

Mikan: Citrus unshiu : mandarinier Satsuma.

Mochi : Ilex integra : houx.

Mokkoku : Ternstroemia gymnanthera.

Mokuren : Magnolia lilif/ora.

Mokusei: espèce Osmanthus : osmanthe.

Momi : Abies {irma.

Momiji : Acer palmatum.

Mosochiku : Phyllostachys edulis.

Narihiradake : Semiarundinaria fastuosum.

Ogatamanoki : Michelia compressa.

Omomiji (gros érable, en référence à la feuille) : Acer palmatum var. amoenum : érable palmé.

Oribu (traduction phonétique de 'olive') : Olea europa : olivier.

Rakanmaki : Podocarpus macrophyllus var. maki.

Rengetsutsuji: Rhododendron japonicum : azalée japonaise.

Sakaki : Cleyera [aponica.

Sakura : cerisier à fleurs

Sarusuberi (glissade de singe, en référence à l'écorce lisse) : Lagerstroemia indica : lilas des Indes.

Satsuki (le cinquième mois dans l'ancien calendrier japonais, aujourd'hui juin, la saison de floraison) : Rhododendron indicum : azalée duJapon.

Satozakura : hybrides de cerisiers à fleurs.

Sazanka : Came Ilia sasanqua : camélia.

Semperu (traduction phonétique de semper : Sequoia sempervirens : séquoia.

Shi: Castanopsis cuspidata var. sieboldii.

Shidareume (shidare =pleureur) : Prunus 'Pendula' : prunier du Japon.

Shidareyanagi (shidare =pleureur) : Salix babvlo ica : saule pleureur.

Sbidarezakura (shidare =pleureur) : Prunus pendu 'Pendula',

Shirakashi (chêneblanc) : Quercus myrsinifolia : chéoe bambou.

Someiyoshino : Prunus xyedoensis.

Sugi (de mâsugu, ou « droit », en référence au tronc Cryptomeria [aponica : cèdre du Japon.

Sugigoke (mousse cryptomeria) : Polytrichum commune : polytric commun.

Tabunoki : Machilus thunbergii.

Tonezumimochi : Ligustrum lucidum : troène brillant.

Tsuga : Tsuga sieboldii : pruche de Siebold.

Tsubaki : Camellia japonica : camelia.

Tsubarajii : Castanopsis cuspidata.

Tsuge : Buxus macrophylla var. [aponica (notez le nom partagé avec inutsuge, Ilex crenata) : buis.

Tsutsuji: Rhododendron obtusum : azalée japonaise.

Ume: Prunus mume : prunier japonais.

Yamatsutsuji (azalée de montagne) : Rhododendron kaempferi : azalée japonaise.

Yamaboshi (yama = montagne, boshi = moine) : Comus kousa : cornouiller du Japon.

Yamamomiji (érable de montagne) (Acer palmatum var. matsumurae (érable à feuilles palmées).

Yamamomo (pêcher de montagne, en référence au fruit) : Myrica.

Rubra : arbousier.

Yamazakura (cerisier de montagne) : Prunus [amasakura : cerisier à fleurs.

Yukari (tranduction phonétique de « eucaly ») : espèce Eucalyptus.

Yuzuriha (yuzuru, « transmettre » en référence aux vieilles feuilles persistantes qui ne tombent que quand les nouvelles s'ouvrent ) : Daphnipbyllum macropodum.

Répondre

Retourner vers « Arbres, Arbustes, Bonsaïs »